General News of Tue, 13 Feb 20180

Répression militaire à Kembong: TV5monde raconte l’horreur [Vidéo]

Il n'y a quasiment plus aucun habitant dans le village de Kembong. Nous sommes dans le sud-ouest du Cameroun. Les séparatistes anglophones et les forces de l'ordre s'affrontent sans relâche. Cette fois, le village de Kembong a été incendié. Reportage.

Les maisons qui n'ont pas été détruites ont les volets clos.... abandonnées par leurs habitants.... les autres ont été incendiées... près de 3/4 du village de Kembong est parti en flamme. Un village fantôme....

Les seuls qui sont restés sont les personnes âgées.

Papa ACHA, un habitant de Kembong raconte :

«Les gens ont fui et ils sont allés se cacher un peu partout.... dans les villages alentours.... ou s'ils ont quelqu'un quelque part ils vont aller chez lui."

ADVERTISEMENT

James était présent lorsque c'est arrivé, il a réussi à sauver sa maison ... il a éteint l'incendie avec les moyens du bord.

Les habitants n'ont aucun doute sur les auteurs de ces méfaits...

OJONG James BATE, un habitant de Kembong explique :

"Ce sont les éléments du Bataillon d'Intervention Rapide et les gendarmes qui ont brulés les maisons, c'est une grande armée de militaire qui est arrivée vers 14h30 ce jour là, ils ont commencé à tout détruire, cassant les portes des maisons, tirant en l'air avec des armes terribles.»

Les hommes auraient agit en représailles... en décembre dernier, 4 gendarmes ont été tués par les séparatistes anglophones à Kembong.

ADVERTISEMENT

Les force de l'ordre soupçonnent les habitants de les soutenir et de cacher des armes dans leurs maisons.

Le conflit s'enlise particulièrement depuis l'arrestation fin janvier du chef du mouvement séparatiste et de 46 autres militants.

Ce dimanche... de nouveau, la brigade de Kembong a été attaquée... 3 gendarmes ont été tués. Un peu plus au Nord, à Batibo, le sous-préfet a été enlevé, sa voiture incendiée. Dimanche 11 février, la fête de la Jeunesse, jour commémorant la réunification du Cameroun francophone et anglophone.

Commentaires (0)

Related Articles:

Today's News