0
General News Wed, 14 Aug 2019

Un bus d’Express Voyage impliqué dans un accident à Penja

Accident Express1.jpeg Le drame s’est produit en début de l’après midi du mardi 13 Août 2019

Le drame s’est produit en début de l’après midi du mardi 13 Août 2019 dans la localité de Penja. Un accident de la circulation mettant en cause un camion et un bus de l’agence de voyage Général Express Voyage.

Le bilan à cette heure de cet autre accident fait état de plusieurs blessés et d’un mort sur le carreau. D'après le témoignage des rescapés de cet accident, alors que le bus de Général roulait normalement venant de Bafoussam pour la ville de Douala, un camion roulant dans le sens inverse et à vive allure s’est brusquement présenté sur la voie du « gros porteurs » de Général Voyage dans lequel elle se trouvait. Et grâce à la dextérité du chauffeur du bus, ils ont pu de justesse éviter ledit camion. Malheureusement, le bus a fait une sortie de route pour finir dans la petite broussaille.

Manifestement, le bilan aurait pu être bien plus lourd. Car ce type de bus transportait pour 70 places, un minimum de 90 personnes en comptant les petits enfants qui voyagent en ce moment, en raison de la période de vacances scolaires.

Ce témoignage contrastera avec le ressenti que plusieurs camerounais auront, à la connaissance de cet autre accident, contre le transporteur Général Express Voyage. En effet, le nom de cette agence de voyage est tellement revenu ces dernières années parmi les agences qui ont commis le plus d’accident sur les routes du Cameroun que plusieurs citoyens ont une mauvaise idée de cet opérateur des transports inter urbains.

Or, chaque jour, les responsables de Général Voyages ne lésinent sur aucun moyen pour assurer de bonnes conditions de transports sur les routes où leurs bus sont impliqués. C’est à grand renfort de publicité que l’agence a montré l’acquisition de nouveaux bus, question de garantir un meilleur confort des usagers, mais aussi de meilleures performances des véhicules sur les routes caillouteuses de notre pays. De plus, il existe à Général Express des espaces réservés pour la sieste des chauffeurs. Aussi, les horaires de travail et le rythme de travail a été aménagé de sorte à permettre aux conducteurs des véhicules d’être en pleine forme durant les trajets.

Seulement, que peuvent bien apporter toutes ces mesures si nos grands axes routiers demeurent des sentiers où il est difficile pour deux engins de grand gabaries de circuler chacun dans son sens en toute quiétude. Nos « axes-lourds » sont très étroits. Et les travaux interminables qui y sont effectués à longueur d’année ne sont pas de nature à assurer la sécurité des usagers.

Source: agencecamerounpresse.com