0
Sports News Mon, 18 Nov 2019

CAN U23: les joueurs racontent leur mésaventure

Plusieurs jours après leur élimination au premier tour de la CAN des moins de 23 ans, les lions espoirs n’en reviennent toujours pas, frustrés de n’avoir pas pu atteindre leurs objectifs. Simon Omossola et Olivier Mbaizo racontent leur cauchemar.

Simon Omossola (Gardien de but)

“C’est un sentiment de déception. Nous sommes déçus au vu de notre jeune groupe. Nous aurions pu faire mieux mais malheureusement, ça n’a pas été le cas. C’est le sport. Aujourd’hui, nous sommes tombés, nous devrions nous relever. Nous devrons tirer les leçons pour repartir de l’avant. Jusqu’à présent, nous ne sommes pas remis de cette élimination. La réussite nous a manqué et à un moment, on n’a pas su garder notre calme parce qu’on jouait un match où il fallait une victoire ou un nul pour obtenir notre qualification. C’était un manque d’expériences, un manque de maturité. C’est ça la haute compétition, on paie cash les erreurs, ça ne pardonne pas à ce niveau. Mais je suis content de mes coéquipiers parce que nous avons mouillé le maillot. Durant nos trois matchs, nous avons bien couru. Malgré notre élimination, nous remercions le seigneur.”

Olivier Mbaizo (Défenseur)

“Ca fait mal. Ca fait vraiment mal. Comme on le dit souvent, le football est vraiment ingrat. Personne n’a le moral, la nuit a été très longue. Ce n’est pas ce que nous avons voulu mais on ne peut rien. On ne peut que accepter ce qui s’est passé. Je n’ai pas pu dormir toute la nuit. Nous étions emportés par le jeu. On a oublié qu’il nous fallait juste un point pour se qualifier. On voulait gagner ce match, mais on a n’a pas pu face à une équipe d’Egypte qui tactiquement était bien en place. On voulait faire quelque chose parce que dans cette équipe, il y a 11 à 12 joueurs qui évoluent ensemble depuis les cadets. Nous avions pour ambition de remporter ce tournoi et d’obtenir notre qualification pour les Jeux Olympiques mais, on a été emportés par le jeu. C’est une génération perdue. L’année prochaine, beaucoup d’entre nous auront 23 ans, nous ne pourrions plus jouer avec les espoirs. Individuellement, chacun va se battre pour jouer avec les plus grands.”

Source: press-sport.com