0
Sports News Tue, 19 Nov 2019

Elimination des Lions U23: les raisons de l'échec

Les lions U23 ont échoué si proche du but. Une place de demi-finaliste qui leur tendait les bras après avoir glané 4 points en deux sorties. Mais cette équipe, avait-elle toutes les armes en main pour prétendre accrocher une place pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, voir même de championne de la catégorie ? Petit passage en revue des manquements techniques et organisationnels de cette autre débâcle en Egypte 5 mois après celle des lions indomptables séniors.

Au Cameroun, on ne tire décidément pas les leçons d’un échec. La preuve est palpable avec la nouvelle désillusion des lions U23 à la CAN U23 Egypte 2019. Face à l’Egypte, on a vu clairement la différence avec une équipe mieux structurée et préparée à aller loin dans son tournoi.

Song contraint à la débrouillardise

Ça commence tout d’abord avec un championnat toujours à l’arrêt. Rigobert Song l’a clamé haut et fort, il ne peut pas compter sur les joueurs locaux encore au quartier. Alors ses vœux de stage avec les joueurs du terroir en attendant l’arrivée des pros (à quelques jours du tournoi) ne pouvait donc pas voir le jour. La FECAFOOT livré dans une bataille avec la LFPC a du mal à aider son technicien. Pas de stage à lui proposer, mais des objectifs costauds à atteindre paradoxalement. La liste des 21 convoqués pour la CAN apparait à 8 jours du début de la compétition. Dans l’embarras le staff se retrouve en Égypte avec des joueurs professionnels qui arrivent à comptent goute. Comment faire une préparation optimale dans ce contexte ? « On va faire avec les moyens de bord puisque les clubs ne sont pas tenus de libérer leurs joueurs hors période FIFA » avait lancé un Rigobert Song embarrassé. Obliger de se lancer dans une politique de débrouille, il va faire illusion avec son groupe et obtenir 4 points. Mais les égyptiens dans l’ultime match du groupe, ont tôt fait de lui rappeler que « comme on fait son lit, on se couche ». Fin de l’aventure pour les lions U23. L’amateurisme ne saurait prospérer longtemps.

Song doit revoir sa copie

Sur le terrain, les prestations des lions U23 lors de ce tournoi donnent matière à faire des analyses voir même à s’interroger. Rigobert Song a-t-il été bon stratège ou bon tacticien ? Deux facteurs nous conduisent vers le NON ! Première erreur du groupe de l’ancien capitaine des lions indomptables, l’égalisation ghanéenne dans les derniers instants du match (1-1). L’équipe qui a longtemps mené 1 but à 0 n’a pas su tuer le match, en plus l’on n’a pas vu de stratégie ou de remplacements visant à neutraliser les attaques ghanéennes. Après un grand recul, c’est cette réalisation ghanéenne qui contribue à 70% à l’élimination du Cameroun dans ce tournoi.

Le match face à l’Egypte a permis de faire quelques observations notables. Le dispositif de départ est resté le même (4-3-3) alors que l’Egypte est supérieur à nous. Même après l’égalisation aucun réajustement. Le Cameroun est resté dans la même configuration (Nouhou Tolo a pris la place d’Anaba poste pour poste). En somme, quelques coups tactiques n’auraient pas été en trop sur ce match face aux pharaons U23.

Source: lionsindomptables.com