1
Sports News Thu, 18 Jul 2019

Lions Indomptables: du coaching fictif au management rétrograde

J’ai souhaité le limogeage de Seerdoff après la sortie du Cameroun, comme j’avais décrié son recrutement il y a un an, simplement parce qu’autant je l’ai beaucoup admiré quand il jouait, autant ses états de service en tant qu’entraîneur ne le qualifiaient même pas un peu pour occuper un poste sur le banc de touche de notre équipe nationale, autant récemment sa gestion tatillonne des matches des Lions Indomptables lors de la CAN, a donné des frissons et de la migraine à tous ceux qui savent lire un match moyen de football, comme les 4 matchs que le Cameroun a livrés en Égypte.

C’est vrai que chez nous, plus vous dénoncez ou condamnez, moins vous arrangez les complaisants et plus vous énervez tous ceux qui profiteurs des retombés du faux, de la corruption et de la combine. Et je m’explique :

1- Dans quelle équipe de football avez-vous déjà entendu qu’un entraîneur, fut-il l’ancien meilleur joueur du Monde Pélé, a reçu une avance de salaire d’un an?

2- Dans quelle organisation au Monde avez vous entendu qu’un employé à qui un des termes du contrat exige la résidence dans la ville du siège de l’organisation qui l’emploie, réside plutôt dans un autre continent?

3- Dans quel pays au monde un employé qui va en mission à l’étranger avec son employeur, abandonne ce dernier après la mission car celle-ci a été foireuse et fout son camp?

4- Le résultat chiffré sur le terrain compte beaucoup dans une équipe de football certes, mais on peut s’en passer car c’est le sport, surtout dans un pays qui sait gagner et qui sait perdre comme le Cameroun, mais le mépris et la violation des engagements contractuels dans une prestation de service, constituent un très gros risque dans le code du travail.

On nous a beaucoup pompé les oreilles avec cet argument rouillé du manque d’un Camerounais entraîneur de football qualifié, capable de coacher l’Equipe du Cameroun.

Mais que me dira-t-on quand la Fécafoot recrute à son âme et conscience un ancien footballeur international Camerounais Diplômé de l’Essec à la Coordination des Équipes Nationales, l’utilise pendant près d’un an sans salaire, et le licencie sans ménagement un an avant le terme de son contrat, malgré toutes les réformes qu’il avait déjà commencé à mettre savamment en place avec la touche d’un expert?

5- Même si la nomination a un pouvoir discrétionnaire de la hiérarchie, le profil de l’actuel coordinateur des Équipes Nationales de Football du Cameroun est-il convaincant par rapport à celui qui a été très abusivement et inélégamment licencié?

Chose curieuse ce nouveau coordonnateur reçoit son salaire à temps sans froncer les sourcils.

En tout cas, dans la vie, notamment en sport, tout ce que l’on bâtit sur des bases mesquines et malhonnêtes est voué à l’échec.

Toutes ces injustices, tous ces abus et toutes ces violations que notre football accumule, ne peuvent pas rester impunis tant qu’il y a des victimes, des proies et des martyrs qui pleurent.

GOD doesn’t like ugly.

Source: gazeti237.net
Related Articles: