1
Business News Fri, 8 Nov 2019

Cameroun: le nombre de passagers par avion s’est élevé à 1,5 million

Le chiffre a été communiqué, mardi 5 novembre à Douala, à l’ouverture de la 7e édition du forum annuel réunissant la Cameroon Civil Aviation Authority (Ccca), les Aéroports du Cameroun (ADC).

Ritzentelar Akkum, chef de la Division du transport aérien à la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) a ouvert au nom du directeur général, mardi 5 novembre à Douala, la 7ème édition du forum annuel sur la qualité des services offerts aux usagers du transport aérien.

Il ressort des travaux que 1,5 million de personnes ont utilisé le transport aérien pour venir au Cameroun en 2018. Un chiffre en progression par rapport aux années antérieures. Entre 2015 et 2016, le trafic aérien est passé de 1 275 040 à 1 326 800 passagers. A la même période, les vols commerciaux réguliers, ont connu une croissance annuelle de 26%. Le nombre de passagers au départ est passé de 635 559 en 2015 à 801 402 en 2016. Au niveau mondial en 2018, ce sont quelque 4,3 milliards de passagers qui ont été enregistrés dans le secteur du transport aérien, a indiqué le représentant du Dg de la CCAA.

Si l’importance de ce moyen de transport n’est plus à démontrer, on relève néanmoins quelques entraves dans la qualité des services offerts. C’est ce qui justifie l’organisation du forum qui court jusqu’à ce vendredi 8 novembre et auquel prennent part la CCAA, les Aéroports du Cameroun (ADC) et des représentants des compagnies aériennes opérant localement.

Pour Ritzentelar Akkum, le transport aérien reste vulnérable en raison de la nature délicate des avions et de la difficulté à parfaitement sécuriser les aéroports. Il est donc question pour les participants de réfléchir sur les mesures à prendre afin d’améliorer les services et assurer un transport sûr et sécurisé des personnes et des biens. Il faudra également examiner de près les mesures de facilitation, la gestion des vols et la protection des droits des passagers dans les aéroports camerounais.

Source: ecomatin.net