0
Entertainment Sat, 30 Sep 2017

Click to read all about coronavirus →

Un Camerounais malvoyant producteur, réalisateur, et créateur de mode aux USA

Mason Cyrille Elong Ewing né le 9 Avril 1982 à DOUALA au CAMEROUN est un malvoyant, producteur, réalisateur, scénariste, créateur de mode franco-camerounais et américain résidant en France et aux Etats-Unis à Los Angeles, où se trouve le siège de sa société, Mason Ewing Corporation. De retour dans sa terre natale il a accepté de nous accorder un échange.

Bonjour MR Mason, pourquoi avez-vous fait le choix de la mode?

En fait j’ai décidé de commencer parce que ma mère était mannequin styliste, modéliste et je me suis toujours promis dès l’âge de 6ans de réaliser le rêve de ma mère.

Pourquoi avez-vous fait le choix de quitter la France pour les USA?

Et beh! c’est tout simple quand tu es en France tu es noir tu es camerounais aveugle c’est très compliqué on m’a fermé toutes les portes refusant de me donner la nationalité française je me sentais comme un étranger à cette époque je n’étais pas encore français alors j’ai décidé de regagner le pays de mon père précisément à Los Angeles et au bout de 6mois j’ai rencontré des investisseurs qui ont décidé de s’intéresser à mon projet et c’est ainsi que j’ai rencontré beaucoup d’acteurs de cinéma.

Avec votre handicap votre intégration a été facile ?

Non! Pas du tout en France on y croyait pas un aveugle qui leur dit je veux devenir styliste, pour les gens j’étais un menteur, un manipulateur j’ai eu droit à toutes les insultes.

Mes casting sonnaient comme de l’arnaque car pour eux un aveugle qui veut devenir styliste c’est impossible pour les gens je n’étais bon qu’à rester chez moi et à dormir plus ils étaient septiques plus je nourrissais le vœu de prouver que malgré son handicap on peut faire quelque chose.

Comment faites-vous pour réaliser vos tenues?

Je dessine sur du braille et je travaille avec une maison de couture pour la réalisation.

Au début j’ai failli entrer dans une école à Paris qu’on appelle S.MODE j’avais 18 ans mais malheureusement avec mon handicap je n’ai pas pu suivre. On me proposait une autre école qui se trouvait à Marseille sauf que je ne voulais pas perdre mes repères j’ai dit non et j’ai trouvé un système car je dessinais déjà quand je voyais j’aimais beaucoup dessiner. Et mon oncle et ma tante qui m’ont beaucoup maltraité aimaient le stylisme , ma tante cousait et c’était mon rare moment de bonheur. Afin de poursuivre le rêve de ma mère disparue prématurément, j’ai décidé de créer une marque de vêtements (la marque MASON EWING, M pour Marie prénom de ma mère). Cette marque de vêtements a une particularité, des motifs en braille, et est le symbole du combat pour la tolérance et pour l’innocence.

Dans un premier temps, j’ai créé des t-shirts et des sweats et je souhaite démarrer par une collection de t-shirts en 4 couleurs, accessibles à tous et ornés de motifs en braille pour permettre aux personnes atteintes de c é c i t é de reconnaître les couleurs au touché. Par ailleurs, le logo présent sur cette collection est un bébé métissé aux yeux bleus bridés, avec une mèche blonde, répondant au prénom de Madison. Ce bébé aux multiples origines, représente l’innocence et la pureté : c’est un combat pour la tolérance, le handicap, contre la discrimination et le racisme. Un bébé ne ment pas, ne juge pas, il aime tout le monde.

Vous êtes né aveugle ?

D’origine Franco-camerounaise et américaine, j’ai perdu ma mère à l’âge de 4ans. Accueilli par mon arrière-grand-mère, j’ai été placé par la suite auprès de ma grand-tante à l’âge de 7 ans dans le 94 à Choisy-le-Roi. Le séjour chez ma grand tante et son mari fut des plus éprouvants. En effet, pendant des années, ils me firent subir les plus atroces sévices et humiliations (coups répétitifs,tortures, piments dans les yeux, etc.) C’est à la suite d’une de ses séances de maltraitance que j’ai perdu la vue après être tombé dans le coma. Je fus placé définitivement à la DASS à la suite de ces péripéties. Pendant toutes ces années et pour supporter mon quotidien, je pensais à ma mère, ancienne modéliste styliste qui dans ses temps libres dessinait et créait des modèles pour ses 3 enfants. Je traînais dans ses pieds entre le tissu et le bruit de la machine.

Pour sortir que justifie votre voyage au Cameroun après 29ans ?

Déjà c’est mon pays je vais rester 4mois je compte organiser pas mal de choses présenter ma 11ème collection appelée espoir pour l’avenir en mémoire de ma mère maman Marie . Avant je ferai un casting pour des gens valides et invalides , albinos , car pour moi faut donner la chance à tout le monde et j’aimerai faire porter ma robe des mariés à une célébrité africaine ayant au moins 1m74 parce que en 2008 miss France 2007 et Rebecca Ayoko ex égérie Yves Saint Laurent m’ont fait l’honneur de porter mes robes de mariés travaillées avec la soi et la dentelle française et anglaise.

Source: Culturebene.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter