1
Opinions Wed, 6 Nov 2019

La France et l'armée camerounaise préparent une 'purge' dans le Lebialem

L’armée camerounaise prépare-t-elle une opération d’envergure pour «nettoyer » le département du Lebialem (dans le sud-ouest anglophone) des Red Dragons et leur commandant suprême « Field Marshall »,

véritable bête noire pour le pouvoir de Yaoundé ? Des sources proches

de la hiérarchie militaire le laissent croire. Quelques faits troublants donnent également à le penser : (1) l’installation du

préfet de Lebialem a eu lieu vendredi 1er novembre dernier non pas dans ledit département mais à Buea (2) les quelques fonctionnaires exerçant encore dans le Lebialem ont été prié de choisir un autre lieu d’affectation.

Les Red Dragons, groupe armé qui contrôle le Lebialem, constituent un véritable poil à gratter pour le pouvoir de Yaoundé. Le gouvernement camerounais a mis la tête de son commandant Field Marshall au prix de milliards de FCFA. La France aurait-elle donné son feu vert pour cette opération militaire musclée ? Rien ne permet de le dire pour l’instant. Mais il est à noter que les signes annonciateurs d’une vaste opération militaire dans le Lebialem tels énumérés plus haut apparaissent quelques semaines après l’arrivée le 23 octobre dernier de 180 militaires français débarqués d’un bateau de la Marine française au port de Kribi.

Par Michel Biem Tong

Columnist: Michel Biem Tong